Menu
Tout Effeil Paris
INTERVIEW

Fondatrice d’Evoluderm, Nathalie Aiach est une passionnée qui vit et respire pour sa société et sa marque. Elle l’incarne et la décrit parfaitement.


Pouvez-vous nous parler d‘Evoluderm ?

Pour Gabriel, mon mari, et moi, Evoluderm est comme l’un de nos enfants, nous y mettons tout notre cœur. Nous avons toujours travaillé dans les cosmétiques, puisque nous fabriquions auparavant pour d’autres marques. Quand nous avons décidé de lancer la nôtre, nous voulions avant tout créer une jolie marque française, qualitative tout en restant accessible à tous. Une marque dont nous serions fiers. C’est pourquoi nous fabriquons en France et nous ne nous mettons aucune contrainte de prix sur les formules ou les packagings quand nous commençons la conception d’un nouveau produit. Pour ma part, j’aime aller chercher des ingrédients nobles et naturels, comme le karité, l’argan ou les huiles précieuses. Il faut que nos packagings soient colorés, beaux, que nos clients aient envie de les toucher mais aussi qu’ils soient fiers de les exposer dans leur salle de bains. Et enfin qu’ils soient généreux, par les formes et les formats, pour que toute la famille en profite. Je suis très exigeante sur la qualité des formules et l’esthétique des produits. Et je ne laisserais jamais mettre en magasin un produit que je n’utiliserais pas moi-même.

C’est votre rôle dans l’entreprise ?

Depuis l’origine, je m’occupe de la création des produits. Comme je suis extrêmement curieuse, je passe mon temps à observer le marché, à regarder tous les produits qui sortent et aussi ce qui se passe sur les réseaux sociaux en matière de cosmétique. Je flaire les tendances. Ainsi, je peux voir ce que recherchent les consommatrices, cela me donne sans cesse des idées, aussi bien pour le type de produits qu’il faut lancer que pour la création visuelle. Au début, Gabriel formulait les produits, et moi je dessinais les packagings. Aujourd’hui, nous sommes plus structurés. Nous avons un laboratoire de recherche et développement et un studio de création intégrés.

Vous avez laissé cette mission à d’autres ?

Pas du tout ! J’ai 20 000 idées à la minute, je ne pourrais pas les garder pour moi ! Disons que j’ai un œil un tout petit peu plus détaché, un regard plus global. Donc, je travaille main dans la main avec le service Marketing. Tous les matins, je passe au laboratoire, je teste chaque essai de formule, chaque essai de parfum, même les plus improbables ! Ma salle de bains est remplie de petites fioles et de pots des produits en cours d’élaboration … Mais surtout, je ne peux pas m’empêcher de rester proche de la création visuelle. Il n’y a rien que j’aime plus qu’être au studio de création. Parfois je peux rester assise quelques heures à côté d’un des créatifs, on tâtonne, on cherche ensemble une typographie, une couleur, une image.

Comment fonctionnez-vous ?

Je suis avant tout intuitive. Je ressens les choses, et de ce fait, il ne m’est pas toujours aisé de les retranscrire précisément avec des mots. Mais je sais ce que je veux et ne veux pas. Et comme je suis pugnace, quand je ne « sens » pas une création, je peux la faire retravailler encore et encore jusqu’à être sûre qu’elle correspond bien à ma vision d’Evoluderm et à son évolution dans l’avenir. Car si notre marque s’appelle «Evolu»derm, c’est bien parce qu’elle est en évolution constante. Elle est comme moi en fait. J’aime être en action, que les choses bougent, qu’elles soient en mouvement perpétuel.

Quelles sont les influences qui vous guident ?

Pour la création des produits eux-mêmes, les échanges incessants avec les clients et l’équipe commerciale sont très importants. C’est en les écoutant que l’on a le meilleur ressenti terrain, que l’on peut comprendre ce qu’attend et ce dont a besoin la consommatrice d’aujourd’hui. Les voyages sont aussi une grande source d’inspiration. C’est l’une des choses que j’aime le plus. Ils me laissent de belles couleurs dans la tête, de belles rencontres avec les gens. Je ne reviens jamais indifférente d’un voyage. J’en rapporte toujours de nouvelles idées (produits, ingrédients, bénéfices...).

Quelle patte aimez-vous poser sur les produits que vous créez ?

J’aime la modernité et la simplicité. Il est pour moi important que chacune de nos gammes ait son propre univers, son design spécifique et son identité propre. On joue sur les contrastes, le blanc, les coloris vifs ou pastels, on apporte un élément graphique qui va créer un « twist », comme sur notre gamme Surgras où nous avons introduit le fluo tout en l’inscrivant dans l’univers de la parapharmacie. C’est ce détail qui peut tout changer, faire toute la différence. Parfois, je reste là, je ne dis rien, j’observe, et mes équipes, qui me connaissent bien, savent qu’il y a un petit truc qu’on n’a pas encore trouvé et que je vais rester jusqu’à ce qu’on le trouve. Je ne m’énerve jamais, car le conflit ne mène à rien. Je reste là, à dire, « Ne vous inquiétez pas », on y mettra le temps, mais on va y arriver.

Vous animez aussi les réseaux sociaux d’Evoluderm ?

J’adore ça ! Comme beaucoup de gens, je suis connectée en permanence sur mon Smartphone, ce qui me permet de voir en temps réel tout ce qui se dit sur la marque. Je suis aux anges à chaque fois que je découvre une publication d’une influenceuse ou un nouvel article sur nous. Je cherche sans cesse de nouvelles idées pour que la marque soit présente, visible, vivante. Cela m’apporte beaucoup de plaisir !

Vous aimez visiblement travailler dans la bonne humeur…

Notre entreprise, c’est notre deuxième maison, et les salariés sont comme des membres de la famille. Nous sommes encore une entreprise à taille humaine. Donc chaque matin, je passe dans chaque bureau, je dis bonjour à tout le monde. Moi, j’aime sourire, travailler dans la bonne humeur. Je ris tout le temps, parce que j’ai la chance d’aimer ce que je fais et les personnes avec qui je le fais. D’ailleurs, je ne conçois de travailler qu’en équipe. L’avis de nos collaborateurs est essentiel pour avancer. Parce qu’ici, il n’y a pas des patrons et des employés. Chacun est force de proposition, apporte sa pierre à l’édifice et fait avancer la marque. Il est primordial que le feeling passe avec les personnes qui m’entourent, que les collaborateurs soient heureux, que la confiance soit totale et réciproque. Parce que je me nourris de cela pour être créative et ainsi je peux transmettre mon envie de créer à mes équipes. Il paraît que mon énergie et ma bonne humeur sont communicatives. Tant mieux !

Nathalie Aiach